28/10/2006

SAUNADORF ROETGEM (thermes allemands)

 

THERMES DE ROETGEM (EIFEL)

 

http://www.roetgen-therme.de/home/willkommen/

 

 

Thermes allemands, juste à côté de Monjoie ( Monschau )

 

De nombreux saunas spéciaux (sauna de pierres précieuses, sauna finlandais, sauna forestier, sauna "sidérurgie",   etc...) aufguss,  caldarium, tepidarium, spa, piscine intérieures piscine extérieure avec musique dans l'eau, grande pelouse pour prendre le soleil lors des chaudes journées d'été, etc...

gross_1142340744

 

Commentaires

Thermes de Roetgen Nous venons de passer trois journées aux Thermes de Roetgen. Voici notre commentaire sur ce séjour.

Ce thermes comportent 7 saunas.

Dans le bâtiment principal :

- Urwaldsauna (sauna forêt tropicale) (90 °) : avec diffusion de cris d'oiseaux, de bruits d'eau et de feuilles
- Tepidarium-Aromabad (60 °) : avec diffusion d'arômes et jeu de lumières (alternativement : rouge, jaune, bleu et vert) ; c'est le sauna qui nous le moins attirés (trop de lumière)
- Caldarium (bain de vapeur) (45 °) (rénové récemment) : celui que nous avons particulièrement apprécié ; à heures fixes y sont distribués des godets de miel liquide pour s'en enduire le corps.

Les quatre autres saunas se trouvent près du jardin, dans un bâtiment en bois : le « Saunadorf » (village-sauna) :

- Eifelerschwitzhütte (70 °), sauna aménagé tel une cabane de l'Eifel, où l'on se trouve assis autour du « feu », des branches de sapin répandues sur le sol, du foin un peu partout, sans oublier la musique
- Jungbrunnensauna (95 °) : très petit, très intime, avec possibilité d'inhalation d'oxygène pur (nous n'avons pas essayé)
- Finnische Aufgusssauna (100 °) : le plus grand (largement plus de trente personnes peuvent y prendre place), où sont organisées les séances d'Aufguss (« arrosage »). Nous avons participé aux séances de "Fruchteis-Aufguss" (distribution de glaçons aux fruits) et "Salz-Aufguss" (après deux tours d'arrosage sur les pierres chaudes et de brassage de l'air avec la serviette, tout le monde sort et chacun reçoit une poignée de sel avec lequel il faut se frotter, puis on rentre dans le sauna pour un dernier tour d'Aufguss)
- Himalaya Kristallsalzsauna, aussi appelé Edelstein Meditations-Sauna (85 °) : sauna impérativement réservé au silence et à la méditation sur fond musical, avec « ciel étoilé » , éclairage « doux » (changeant) sur des cristaux de quartz et des pierres semi-précieuses

Nous avons particulièrement apprécié l'Eifelerschwitzhütte, pour son caractère chaleureux et intimiste, ainsi que que le sauna réservé au silence. Qu'il faisait agréable de s'y détendre dans la pénombre de la soirée !

D'une manière générale, nous avons été séduits par la quasi omni-présence d'un fond musical adapté et du parti-pris de « jouer avec les lumières » et enfin séduits par le silence dans les saunas !


Et du côté des piscines/bassins ?

Dans le bâtiment principal, on trouve les piscines/bassins suivants :
- une piscine chauffée à 28 ° (avec jet-stream, un puisant jeu d'eau)
- un mega whirlpool à 34 °, pouvant accueillir une vingtaine de personnes
- un bassin d'immersion (eau à 15 °)
- un bac pour bain de pieds chaud

Dans ce bâtiment, avant de sortir vers le jardin et le Saunadorf, on traverse l' « Aqua-Vital-Center », où le rafraîchissement est garanti :
- le bassin d'immersion (eau froide) cité plus haut
- cinq possibilités différentes de se doucher, où l'eau froide tombe sur vous avec plus ou moins de force.

A l'extérieur :
- une piscine à 30 °, salée avec du sel de la Mer Morte et musique « subaquatique »
- un whirlpool (théoriquement à 34 °, mais hors-fonctionnement quand nous y étions)
- un grand jardin de détente.

Ah, cette piscine ! Quel plaisir de s'y retrouver en pleine nuit, à passé 23 h 00, seul, à se laisser porter par l'eau en contemplant le ciel et en écoutant la musique. Un vrai moment de bonheur !


Il y a également deux salles de repos :
- une (toute récente) dans le jardin
- une autre, au premier étage, proche d'un des deux vestiaires (vestiaires qui se trouvent au 1er et au 2d étage).


La nudité est très largement pratiquée ; ce qui n'empêche pas que certaines personnes déambulent emmaillotées dans leur serviette ou leur peignoir (obligatoire pour se rendre au bar-restaurant). Par exemple, la grande majorité des personnes assises pour prendre le bain de pieds chaud, gardaient leur peignoir ou leur serviette enroulée autour du corps...


Puisque nous y avons séjourné trois jours, c'est que nous avons passé deux nuits ... à l'hôtel attenant aux thermes, hôtel qui est en communication directe avec le sauna.

Quand nous nous sommes arrivés, on nous a dit qu'il suffisait d'enfiler son peignoir de bain pour quitter sa chambre et se rendre jusqu'à l'entrée des thermes. C'est-à-dire : suivre un petit couloir, descendre les escaliers, traverser la salle d'accueil/brasserie et une fois passée la porte des thermes, laisser tomber le peignoir ! La personne qui nous accueillait a ajouté :"Vom Bett direkt in die Sauna - Direkt von der Therme ins Bett !" ("Directement du lit au sauna - Directement des Thermes au lit !" (cette phrase se trouve également sur le site ouèbe des thermes).


Bien sûr, nous avons passé un minimum de temps dans la chambre. Que nous avons trouvée très propre, spacieuse, bien aménagée, bien chauffée, ... bref tout à fait confortable. La salle de bains, itou (même si nous l'avons peu utilisée....).

A titre d'info, il y avait aussi un poste de TV. Mais bon, nous n'étions pas là pour regarder les émissions TV !

Un petit regret : notre lit (deux personnes) était très large, mais composé de deux matelas "une personne" (donc, avec un creux au milieu) et deux couettes "une personne".... Bref, les amoureux doivent choisir un côté ou l'autre, ou dormir à l'écart l'un de l'autre !

Enfin, dans les Thermes, il y a deux restaurants, avec carte identique.
Dans l'un (restaurant "Galleria", attenant aux Thermes, vue sur la piscine extérieure), le port du peignoir de bain est obligatoire. Dans l'autre (dans la pièce d'accueil, "Brasserie"), la tenue "civile" est de rigueur.

La cuisine ? Pas de problème. Nous n'étions pas là pour faire des repas gastronomiques, mais pour occuper agréablement notre temps, y compris à table. Ce qui fut tout à fait satisfaisant. Menu du mois : "Sellerie-Schaumsuppe" (trad. : soupe mousseuse de céleri), "Bistecca al Vino Bianco" , rösti, salade, parfait au cassis). Ou bien, on peut opter pour le menu à la carte (la page http://www.roetgen-therme.de/service/preise_zeiten/#posthotel donne une idée de cette carte).

Précisons enfin que le petit déjeuner buffet proposé offre un choix très large ! On y trouve bien plus que seulement des baguettes, du beurre et de la confiture ! Les amateurs peuvent même se servir un verre de champagne !

Croissants, diverses sortes de pain, fromage, charcuterie, oeufs, confiture (quand même), fruits, choco à tartiner, (j'en oublie-) ... et plus inhabituel : des crudités, .. + jus d'o, thé, café, cacao, et bien sûr champagne !

Comme lors de tout séjour dans un pays étranger, un minimum de connaissances de la langue qui y est parlée est bien utile. Pour faciliter la compréhension élémentaire des informations, mais aussi, pour permettre un meilleur contact et de meilleurs relations avec les personnes que l'on côtoie.

Nous avons cependant relevé la présence d'une Française parmi les membres du personnel. Elle animait entre autres le Salz-Aufguss auquel nous avons participé. Et elle en a expliqué le déroulement en allemand, puis en français.


Voilà un long commentaire de notre séjour aux Thermes de Roetgen, mais cette longueur est directement proportionnelle au plaisir que nous y avons éprouvé !


Amicalement,

André

Écrit par : André | 01/12/2006

Les commentaires sont fermés.